Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘organisation de services’

Le Cadre de référence ministériel pour l’organisation des services en déficience repose sur le programme-services Déficience physique et le programme-services Déficience intellectuelle et trouble du spectre de l’autisme. Essentiellement, ce document vient promouvoir la notion d’intégration des soins et des services et définir un modèle d’organisation de services qui soit le plus près possible des personnes et des milieux de vie. Les besoins des personnes, de leur famille et de leurs proches constituent le fondement de l’organisation des services. Source: MSSS

Publicités

Read Full Post »

L’AQESSS lance cette semaine son document proposant des modalités organisationnelles en maladies chroniques. Fruit du travail d’un groupe de réflexion composé de représentants des établissements, ce document, intitulé « Maladies chroniques : Agir là où ça compte », propose une vision globale et intégrée de l’organisation des services pour la population et les personnes susceptible d’être atteintes d’une ou de plusieurs maladies chroniques. Ainsi, le document présente les éléments d’une modernisation de l’organisation des services en proposant huit composantes d’un réseau intégré de services en maladies chroniques. Au cœur de ce réseau de services, une équipe interdisciplinaire de première ligne assure le suivi de la personne en fonction de ses besoins, et ce, dans toute la trajectoire de services. Cette équipe offre des services hiérarchisés avec le soutien des équipes spécialisées, le cas échéant. Source: AQESSS

Read Full Post »

Vieillissement de la population, état fonctionnel des personnes âgées et besoins futurs en soins de longue durée au Québec. Cette étude se propose d’estimer l’ampleur de la demande future en soins de longue durée au Québec en fonction du vieillissement démographique projeté pour les prochaines décennies. La méthodologie retenue pour estimer les soins de longue durée se base sur des travaux réalisés par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) en utilisant les données québécoises sur les besoins d’aide pour les activités de la vie quotidienne et sur les incapacités sévères. Ainsi, on constate que le Québec devrait enregistrer l’un des taux d’accroissement les plus élevés du nombre de personnes de 65 ans et plus parmi les pays de l’OCDE. L’on prévoit que le nombre d’aînés ayant des besoins en soins de longue durée devrait plus que doubler entre 2006 et 2031 et devrait même tripler dans certaines régions. En parallèle, on estime que les effectifs de la population active (20-64 ans) demeureraient relativement stables, ce qui entraînerait une pression accrue sur les finances publiques et sur le système de soins. Le Québec devrait donc, comme d’autres pays l’ont déjà fait, d’une part, revoir l’organisation des soins de longue durée en offrant plus de services dans la communauté, et, d’autre part, étendre la gamme des soins couverts par le secteur public. Source: INSPQ

Read Full Post »