Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘cancer colorectal’

Le Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs (GECSSP) présente une mise à jour des lignes directrices 2016 pour le dépistage du cancer colorectal. Les recommandations s’appliquent aux adultes âgés de ≥ 50 ans ne présentant pas de risque élevé de cancer colorectal. On trouve également des outils et documents additionnels.

Article du CMAJ: Recommendations on screening for colorectal cancer
in primary care
(published 22 February 2016, 10.1503/cmaj.151125)

Publicités

Read Full Post »

Mise à jour sur la prévention et le dépistage selon l’âge à l’intention des médecins de soins primaires canadiens. Cet article paru dans le Canadian Family Physician de février 2016 a pour objectif de faire la synthèse des meilleures lignes directrices fondées sur des données probantes concernant la prévention et le dépistage chez les adultes canadiens selon l’âge. Les auteurs ont effectué une évaluation des meilleures données probantes sur la prévention et le dépistage et les ont résumées à l’intention des professionnels de première ligne. Les principales recommandations qui ont fait l’objet de controverses concernent les dépistages du cancer du col de l’utérus, du cancer du sein, du cancer du colon et de la dyslipidémie.

Read Full Post »

Jellema, Petra, et autres. « Value of symptoms and additional diagnostic tests for colorectal cancer in primary care : systematic review and meta-analysis. BMJ, [Online First, April 2010], p. 1-21. La prise en compte des douleurs abdominales combinée à un test immunochimique de recherche de sang occulte dans les selles constituent un moyen performant dans le diagnostic du cancer colorectal. Cependant, les données probantes manquent quant au rôle de la première ligne dans le dépistage et la recherche en la matière urge. L’identification des patients à risque est de la plus haute importance dans le diagnostic précoce du cancer colorectal. Source: VIsAge : bulletin de veille informationnelle du Projet de santé et de bien-être de la Montérégie (no 63, mai 2010)

Read Full Post »

L’INSPQ a fait paraître un rapport sur un programme de dépistage du cancer colorectal.  Huit recommandations importantes sont ressorties de ce rapport. Parmi celles-ci mentionnons: les 50 à 74 ans constituent la population cible; le test de sang occulte dans les selles (RSOS) constitue la base du dépistage; les tests de RSOS doivent être offerts sans devoir passer par un médecin de famille. Pertinence et faisabilité d’un programme de dépistage du cancer colorectal au Québec: rapport du comité scientifique constitué par l’Institut national de santé publique du Québec.

Read Full Post »