Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Alimentation’

Le top 5 des revues systématiques les plus consultées ce mois-ci  selon le site Health Evidence 

L’impact des interventions de promotion de la santé en milieu scolaire visant différents domaines comportementaux: une revue systématique
Les programmes de formation parentale en groupe pour améliorer l’adaptation émotionnelle et comportementale chez les jeunes enfants
L’efficacité et la validité externe des interventions numériques et par téléphones cellulaires pour favoriser la consommation de légumes chez les jeunes adultes: une revue systématique et méta-analyse
L’effet des exercices aquatiques sur le fonctionnement physique chez les personnes âgées: une revue systématique avec méta-analyse
Les interventions parentales efficaces pour réduire la consommation d’alcool ou d’autres drogues chez les jeunes: une revue systématique

Publicités

Read Full Post »

L’efficacité du marketing social en promotion des saines habitudes de vie

Le marketing social utilise les techniques du marketing commercial pour influencer les comportements, dans le but de générer des effets bénéfiques pour la population. Cette synthèse de connaissances produite par l’INSPQ confirme le potentiel d’efficacité du marketing social à promouvoir une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif dans une grande diversité de contextes et auprès de diverses populations. Source: Bulletin MSSS-Observatoire international en santé et services sociaux

Read Full Post »


Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à 2 ans – Édition 2016. Ce guide qui existe depuis  plus de 30 ans procure de l’information tant sur la grossesse et l’accouchement que sur le développement de l’enfant jusqu’à l’âge de 2 ans.  L’édition 2016  a été modifiée au chapitre concernant  les sections Grossesse, Alimentation et Santé. Le document peut être téléchargé gratuitement.

Read Full Post »

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) évalue à1,4 milliard de dollars le coût des médicaments et de l’invalidité à cause des problème de surpoids et d’obésité. C’est ce qui ressort d’un récent rapport sur les conséquences économiques de l’obésité au Québec. Un précédent rapport  faisait état du coût des nuits d’hospitalisation et des consultations médicales liées au même problème et qui s’élevait à 1,5 milliard de dollars. L’INSPQ met encore l’accent sur l’importance de poursuivre et d’intensifier des interventions qui favorisent l’adoption de saines habitudes de vie comme une bonne alimentation et une mode de vie physiquement actif.

Read Full Post »

Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à 2 ans – Édition 2015. Ce guide qui existe depuis  plus de 30 ans procure de l’information tant sur la grossesse et l’accouchement que sur le développement de l’enfant jusqu’à l’âge de 2 ans.  L’édition 2015  a été modifiée au chapitre concernant les aliments. Le document peut être téléchargé gratuitement.

Read Full Post »

L’Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants est réalisée par le Centre d’excellence pour le développement des jeunes enfants et le Réseau stratégique de connaissances sur le développement des jeunes enfants. Elle s’adresse aux décideurs politiques, aux planificateurs et prestataires de services et aux parents.  Le Centre d’excellence pour le développement des jeunes enfants relève de l’Université de Montréal alors que le Réseau stratégique de connaissances sur le développement des jeunes enfants a été créé en 2007 à l’Université Laval de Québec. Parmi les organisations participantes mentionnons le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine. Le contenu du site est accessible en français, anglais, espagnol et portugais.

 

 

Read Full Post »

Suite à une étude britannique publiée dans le Journal of Physiology, il a été démontré que même avec une prise de poids, l’exercice prévient plusieurs des effets nocifs des excès alimentaires. L’étude a porté sur un échantillon de 26 hommes d’environ 25 ans en bonne santé et sportifs à qui on a demandé de se suralimenter pendant une semaine. La moitié du groupe est resté sédentaire alors que les 13 autres devaient faire du jogging pendant 45 minutes chaque jour. Les sédentaires ont gagné 2.7 kg et ont démontré un taux de glycémie plus élevé et d’autres anomalies au niveau des cellules graisseuses alors que les actifs n’avaient pris que 1.1 kg sans autre anormalité.

Walhin JP, Richardson J, Betts J and Thompson D (2013). Exercise counteracts the effects of short-term overfeeding and reduced physical activity independent of energy imbalance in healthy young men. The Journal of Physiology. (L’article est disponible gratuitement jusqu’au 16 janvier).

 

 

Read Full Post »

Older Posts »