7 pistes de solutions au surdiagnostic


7 pistes de solutions au surdiagnostic

Dans cet article, l’AMQ rassemble sept experts de la santé pour offrir des solutions au surdiagnostic dans le système québécois : 1. changer la formule de rémunération; 2. mieux encadrer les recherches cliniques et leurs résultats; 3. appliquer les lignes directrices de l’INESSS; 4. plafonner les sommes accordées à certains tests/traitements, comme en Alberta; 5. mettre un frein à la pratique défensive et mieux communiquer avec le patient; 6. informer le patient; et 7. améliorer la gouvernance clinique. Source: Observatoire international de la santé et des services sociaux, MSSS
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s